Croire entre les lignes – suite: 2

Chris Doude van Troostwijk

« Ars Bene Credendi se dira peut-être, à l’avenir, « ABC – au – Climont ». Il semble que nous soyons en train de perdre l’art de croire. Peut-être prend on le croire trop au sérieux. On en a fait un ensemble de savoirs, sur Dieu, sur son Fils, sur la Rédemption ou sur la Fin des temps. Mais, c’est notre conviction, le croire n’est pas uniquement un savoir, même pas un savoir manqué qui attend toujours sa confirmation finale par une connaissance absolue et certaine. Le croire n’est pas un savoir, il est un faire. Et pour pouvoir le faire, il faut savoir faire. L‘ ABC-au-Climont veut plutôt promouvoir un croire qui se crée en croyant, non pas en offrant un mode d’emploi, clé-en-main, mais comme expérience à partager et à co-créer. On peut apprendre les lettres de l’alphabet, mais pour apprendre à les utiliser, pour en faire des phrases, il faut parler, communiquer, écrire, rencontrer et inventer … »

Chris Doude van Troostwijk, philosophe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s